Accueil

Le Théâtre Alchimic: une plateforme de création

Le théâtre suisse romand a connu une progression spectaculaire ces cinquante dernières années, de nombreuses salles ont ouvert dans tout le pays, aujourd'hui on en compte plus d'une trentaine seulement à Genève, et la Romandie est souvent citée en référence du point de vue artistique dans le théâtre francophone.

Chez nous, la multiplication des théâtres romands est l'une des principales raisons qui contribuent très fortement à ce progrès artistique et culturel, grâce notamment à l’offre de travail qu’elle occasionne et surtout aux multiples rencontres entre artistes qu’elle provoque. Cela crée une synergie qui rend la fabrique de théâtre suisse romande de plus en plus performante. L’Alchimic est l’une des machines de cette fabrique en tant que théâtre de créations indépendantes à Carouge. Il participe ainsi activement à cette évolution qui démontre que plus il y a de théâtre, meilleur est le théâtre.

Le Théâtre Alchimic est le troisième théâtre à Carouge. Il est complémentaire par sa programmation avec les deux autres théâtres. Ainsi, il contribue à une vaste palette d'offre théâtrale dans une commune qui peut se féliciter d'une grande effervescence culturelle. Le public nombreux de ces lieux en est la preuve. On peut donc affirmer que les théâtres de Carouge se portent bien.

L’Alchimic est à Carouge ce que le Grütli est à Genève : le théâtre des compagnies indépendantes. De nombreux artistes locaux, confirmés ou en devenir, y réalisent leurs nouvelles productions. Six spectacles sur douze sont des créations qui occupent presque les deux tiers de la programmation avec 100 représentations sur 158. Ainsi, le théâtre Alchimic est incontestablement une plateforme de création, à ne pas confondre avec un théâtre d’accueil qui, lui, ne fait pas de création mais achète uniquement des représentations de spectacles en tournée, c’est le cas du Théâtre du Léman à Genève.

Voici les six créations de cette septième saison 2014-2015 : La Vérité, une pièce brillamment écrite par Florian Zeller, triplement récompensé au Molière 2014. C’est même la première fois qu’une pièce de cet auteur franco-suisse est présentée en Suisse romande. Petits crimes conjugaux d'Eric-Emmanuel Schmitt dissèque un couple fatigué par 15 ans de mariage pour en faire un hymne à l'amour très émouvant. Guitou de Fabrice Melquiot, actuel directeur d'Am Stram Gram est une ode à l'amitié perdue et retrouvée. Barbe bleue, espoir des femmes de Dea Loher revisite le conte célèbre dans une version contemporaine surprenante. Deux pièces courtes de Rémi de Vos sous le titre de Jusqu'à ce que la mort nous sépare explorent avec beaucoup d'humour les conflits de famille. La dernière création est intercantonale entre Vaud et Genève, Huit femmes de Robert Thomas, digne d'un roman d'Agatha Christie, célèbre grâce au film aux 11 Césars.

Six spectacles en tournée ou en reprise complètent la saison. Le premier est une pièce intelligente et drôle, D'un retournement l'autre, un texte satirique en alexandrin sur la débâcle financière de la crise des subprimes jusqu'à nos jours. Cochons d'Inde est un succès du théâtre de Poche en tournée sur le thème du monde de la banque. Pièces détachées de l'auteure genevoise Valérie Poirier raconte avec humour et ironie les gens laissés pour compte dans notre société de compétition de haute performance. Haute Autriche de Franz-Xaver Kroetz est un magnifique spectacle sur la grandeur et la misère d'être parents. Une petite pépite d'or de l'artiste romand Pierric Tenthorey, Homme encadré sur fond blanc, une révélation au Festival d’Avignon qui a émerveillé le public avec ce spectacle de magie et de mime. La saison se termine avec une reprise du Chat du rabbin, une création qui a connu un grand succès à l'Alchimic la saison dernière et qui part en tournée franco-suisse.

Le Théâtre Alchimic est très heureux d'avoir à l'affiche les meilleurs artistes locaux, de faire découvrir de nouveaux talents et d'offrir des spectacles de qualité à son public fidèle qui avoisine les 14'000 spectateurs. Si vous ne le connaissez pas encore... faites donc un tour par l'Alchimic...offrez-vous ce plaisir!

 

Pierre-Alexandre Jauffret
Directeur